FacebookDécouvrez-nous sur Facebook !

Presse

On parle de nous...

La Revue des Vins de France sur le vignoble de Cahors juillet 2014

Le Clos de Gamot cité dans « les Domaines de Référence dans les Cahors Majuscules » Clos de Gamot « En résultent des vins structurés mais sveltes, capables d’évoluer sur le long terme.ils incarnent l’aspect le plus traditionnel de Cahors et nécessitent une réelle culture du gout pour être compris… »

Quelques appréciations sur/br> Le clos de Gamot 2009 « belle pureté de fruit, une distinction sans exubérance note 16/20. La Cuvée des Vignes Centenaires 2005 « ici, on pénètre au cœur du Terroir avec des notes de Truffe et d’hydrocarbure.fin et tendu. » note 17/20 Le Clos saint Jean 2005 « Plénitude du fruit malgré une présence alcoolique discrète ; la minéralité est suggérée :note 17.5/20 Le Clos saint Jean 2001 « il reproduit cette magie aérienne avec une insistance calcaire de grand cru, de merveilleux aromes de truffes et de quinquina :note 18/20

Guide Revue des vins de France 2015

Page 660

« Le Clos de Gamot est situé rive droite à Prayssac, en deuxième et troisième terrasses, au beau milieu de l’admirable single que le Lot découpe dans le plateau kimméridgien. Conduit par Martine Jouffreau et son époux Yves Hermann, singulièrement à l’écart des modes et des curiosités, le Clos de Gamot représente aujourd’hui l’aspect le plus « traditionnel » du Cahors, après avoir été l’un des domaines les plus novateurs de la région. Ici pas de barrique, l’élevage qui dure aux alentours de deux ans, se fait uniquement en foudres et demi-muids. En résultent des vins qui ne jouent jamais l’abondance de la chair ou le fruit primesautier. Parfaitement nets et harmonieux dans les derniers millésimes, ils ne sont pas sans rappeler les grands classiques piémontais ou toscans, et nécessitent comme eux une réelle culture du goût pour être compris. Oeuvre de Jean Jouffreau, le Clos Saint Jean (à peine plus d’un hectare planté en 1993 à même la rocaille calcaire, à haute densité) témoigne de la grandeur des terroirs de coteaux aujourd’hui presque totalement abandonnés.
Les vins : Clos de Gamot 2009 possède une très belle pureté de fruit, une distinction dépourvue de toute exubérance. Avec la cuvée des vignes centenaires 2005 on pénètre au cœur du terroir, avec des senteurs éthérées de truffe et d’hydrocarbures, un fruit très concentré mais fin, subtilement fumé, tendu. Derrière une robe très vive, le Clos Saint Jean 2005 montre un caractère incisif, une insistance calcaire de grand cru ; on a une sensation de totale plénitude, malgré une présence alcoolique extrêmement discrète.
Clos de Gamot 2009 : 16/20
Clos de Gamot 2005 Cuvée des Vignes Centenaires : 17
Clos Saint Jean 2005 : 17,5/20

Revue Sommelier International N° 145 septembre 2014

Clos de Gamot 2008

Robe : rouge cerise, touche d’évolution
Nez : discret sur la délicatesse des notes fruitées. Les fleurs et les épices promettent une belle complexité.
Bouche : attaque très franche, des notes en accords avec le nez. Tanins fins et élégants. Milieu de bouche concentré et délicat, qui demande à s’exprimer avec le temps. Belle finale.
Accord mets et vins : pigeon aux airelles
Commentaires : vin avec un grand potentiel de garde


Clos Saint Jean 2000

Robe : grenat, reflets tuilés
Nez : plaisant, métal chaud
Bouche : tanins présents dès le début, intense sur les fruits
Commentaires : à carafer pour en apprécier les arômes

Guide d’achat Belgique : Vins & terroirs authentiques août 2014

Clos de Gamot 2009 : 15,5/20

Vue : robe cerise au disque ouvert Nez : Extrêmement fruité sur de puissants arômes confiturés (gelée de mûre, myrtille) , mêlés aux épices douces et notes lactiques. Très élégant
Bouche : vinifié dans le respect de la matière fruitée, ce cru dense et distingué à la fois livre une bouche épanouie, relevée par une jolie acidité, où s’expriment de franches saveurs de fruits rouges et noirs (framboise, myrtille, cassis). Finale épurée et rectiligne, dotée d’une belle tension.


Clos de Gamot 2008 : 15/20

Vue : robe cerise en début d’évolution Nez : cuir frais, réglisse, menthol et liqueur de cassis se complètent dans ce nez chaleureux qui évoque les fruits macérés.
Bouche : les dégustateurs apprécient la belle tonicité et le caractère digeste de cette cuvée rectiligne, généreuse en saveurs de baies acidulées (mûre, myrtille) et dotée d’un bel équilibre acidité/gras. La finale élancée présente une belle étoffe. Ce cru distingué n’a pas pris de rides. Il s’avère aujourd’hui épanoui et très gourmand.

Dégustation Gilbert & Gaillard 2013

Clos de Gamot 2009 : 88/100

«  Robe sombre, reflets de jeunesse. Nez prometteur, végétal et épicé sur fond de fruits noirs mûrs. Bouche alerte, concentrée, dont on perçoit la grande complexité naissante encadrée de tanins fins bien enrobés. Beau millésime, longue vie prévisible. »

Pages : « 1 - 2 - 3 - 4 - 5 »